14

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Charleroi

Damien Marcq: «Je n'ai pas hésité une seule seconde avant de m'engager avec La Gantoise»

Belga |

Publié le Mercredi 21 Juin 2017 à

Belga

Damien Marcq, 28 ans, s’est officiellement lié avec La Gantoise ce mercredi.

Le Français a signé un contrat de trois saisons, plus une avec option, à la Ghelamco Arena. L’ancien carolo veut briller sur la scène européenne la saison prochaine.

«Je devais passer un cap dans ma carrière», a déclaré Damien Marcq lors de sa présentation devant la presse mercredi. «Je n’ai pas hésité une seule seconde avant de m’engager avec La Gantoise. C’est toujours satisfaisant de ressentir de l’intérêt d’autres équipes, mais je voulais évoluer ici à Gand. Je connais bien Danijel Milicevic qui a joué avec moi à Charleroi. J’ai vécu de belles choses avec les Zèbres, mais je suis très heureux que Mehdi Bayat m’ait laissé partir. C’était un beau geste de sa part», a-t-il poursuivi.

A Charleroi, Marcq était devenu un véritable leader au sein du vestiaire. Une caractéristique qui risque de lui coller à la peau. «Je communique beaucoup avec mes coéquipiers. C’est dans ma nature. Je le ferai également ici», a-t-il encore ajouté avant d’aborder l’avenir européen de La Gantoise. «Si j’ai signé ici, c’est notamment parce que Gand jouera l’Europe la saison prochaine. Je suis impatient d’y participer, surtout dans ce magnifique stade», a conclu le joueur de 28 ans.

Après avoir recruté le Croate Franko Andrijasevic en début de semaine, Michel Louwagie s’est réjoui de l’arrivée de Damien Marcq chez les Buffalos. «Cela faisait un moment que Damien était sur notre liste. Ce ne fut pas simple de l’attirer ici car Charleroi ne laisse pas facilement partir ses cadres», a débuté Louwagie en conférence de presse mercredi. «Nous sommes heureux de son arrivée. C’est un joueur avec une réelle personnalité et un véritable leader sur le terrain. Après les arrivées de Sylla et d’Andrijasevic, Damien est notre troisième recrue cet été. Certains joueurs devront encore partir pour dégraisser le noyau. Mais nous restons à l’affût de certains talents. Nous recherchons encore un joueur belge. Denis Odoi est une option mais rien n’est fait. Notre noyau est en effet très large mais nous jouerons l’Europe cette saison», a conclu Louwagie.