52

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

La soirée agitée de Mémé Tchité au Standard: "Ils étaient imbibés d'alcool" (vidéo)

Didier Shyns |

Publié le Lundi 22 Mai 2017 à

Pris à partie, vendredi, par une cinquantaine d’Ultras du Standard, à la mi-temps du match disputé face au Lierse, Mémé Tchité, l’ex-attaquant du club liégeois, raconte sa soirée mouvementée.

La présence de Mémé Tchité, vendredi à Sclessin, à l’occasion d’un Standard – Lierse qui clôturait la saison catastrophique du club liégeois, aurait dû être anecdotique. «C’est Ludovic Depretter, le responsable des kinés, qui m’avait réservé un billet d’entrée», raconte l’intéressé qui porta durant cinq saisons la vareuse du Standard, de 2003 à 2006 et de 2010 à 2012. «Mon but était triple: je voulais assister tranquillement au match, saluer d’anciens équipiers que je n’avais plus vus depuis un moment, comme Goreux, Legear et Cisse, mais aussi demander une petite faveur à mon ancien club. Laquelle? Pouvoir participer à la campagne de préparation estivale à l’Académie, afin d’être au point physiquement lorsqu’un club se manifestera.»

Rapidement, Tchité est interpellé par un «supporter», vite rejoint par d’autres, qui lui reproche ouvertement son passage à Anderlecht en… 2006-2007, il y a dix ans. Encerclé, le joueur né au Burundi est molesté, giflé et obligé de s’enfuir pour se mettre à l’abri. «J’ai fait remarquer à ce supporter qui s’en était le premier pris à moi que si j’avais porté le maillot anderlechtois, j’étais revenu au Standard, mais rien n’y a fait», raconte-t-il. Une soirée dont Tchité se souviendra longtemps encore, même s’il avoue qu’il reviendra en bord de Meuse.

Découvrez la suite de l’interview de Mémé Tchité et comment l’ex-standardman a pu se sortir de ce mauvais pas sur notre édition digitale de La Meuse.