70

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Anderlecht

Charleroi – Anderlecht (1-3): Teodorczyk et Bruno offrent le 34e titre de champion aux Mauves

Y.G. et V. J. |

Publié le Jeudi 18 Mai 2017 à

News

News

Belga

Après avoir engrangé le point du partage au FC Bruges (1-1), Anderlecht a fini le travail à Charleroi (1-3). Teodorczyk, auteur de deux buts, et Bruno ont offert le 34e titre de champion aux Mauves.

Tant Felice Mazzù que René Weiler avaient procédé à deux changements notoires pour débuter le match capital de ce jeudi, que ce soit dans l’optique d’une qualification européenne que du titre.

À Charleroi, Mazzù en est revenu à un 3-5-2 qui pouvait s’avérer audacieux mais c’était surtout sa composition qui a surpris. Après avoir fait des pieds et des mains pour retarder la suspension de Clément Tainmont suite à son exclusion encourue à Gand, il a finalement décidé de le laisser à ses côtés, sur le banc. En pointe, il a aussi choisi de se passer des services d’Harbaoui, le héros du match aller, lui préférant finalement le profil de David Pollet pour tenter de perturber au maximum la solide défense anderlechtoise.

Dans le clan bruxellois, la surprise était moins inattendue puisque Weiler récupérait Trebel après sa suspension purgée à Bruges, et l’a logiquement titularisé dans l’entrejeu aux côtés de Dendoncker et de Tielemans, comme il le fait habituellement loin de la capitale. Ménagé à Bruges, Teodorczyk récupérait aussi sa place en pointe pour tenter de marquer le (ou les) but(s) qui pouvai(en)t rapporter le titre et accessoirement le relancer dans la course au statut de meilleur buteur de l’élite. N’ayant pas convaincu en Venise du Nord, Thelin était la victime expiatoire de ce choix attendu, reprenant place sur un banc que retrouvait également Acheampong.

Bedia ouvre la marque

C’est à la 27e minute de jeu que Bedia, suite à un long ballon en profondeur et, surtout, à une sortie loupée de Boeckx, ouvrait le score. Il s’agissait de la première occasion réelle des Zèbres. Quelques minutes plus tard, Bruges encaissait un but à Ostende ! Ces scores ne bougeaient plus jusqu’à la pause.

Teodorczyk fait la différence

Juste avant l’heure de jeu, un centre anderlechtois était dévié. Tout profit pour Teodorczyk qui remportait son duel et égalisait. Mais, quelques secondes plus tard, le FC Bruges égalisait à son tour. Le suspense était à son comble.

Mais alors qu’il ne restait que dix minutes de jeu, Teodorczyk était lancé en profondeur. Il ne manquait pas cette occasion et faisait 1-2. Puis, dans la foulée, le FC Bruges encaissait un deuxième but.

Puis, alors que Teodorzcyk était remplacé, Bruno faisait le break. Anderlecht est champion de Belgique.