Publié le Lundi 24 Avril 2017 à

Régions > Namur > Sports

Jogging les foulées de Saint-Jo à Gesves: Sébastien Thirion s'adjuge la victoire (photos)

Rédaction en ligne

La concurrence masculine était bien présente dimanche à Gesves, à l’occasion du jogging les foulées de Saint-Jo, intégrant le challenge de la ville de Namur et le challenge Vals et Châteaux.


Sébastien Thirion.

V.L

Sébastien Thirion.

Michaël Brandenbourg absent cette année, c’est la présence de Sébastien Thirion qui a fait trembler les terres gesvoises et remis en doute l’éventuelle victoire de certains habitués des podiums. Parti à un tempo soutenu, Sébastien s’est vite détaché et a ensuite jeté un œil en arrière pour voir les réactions de ses poursuivants. « J’ai vu que la concurrence ne suivait pas vraiment, j’ai alors hésité à ralentir, afin de les attendre pour ne pas courir seul et partir plus tard dans la course », explique l’habitant de Faulx-les-tombes. Finalement, le coureur a préféré conserver son rythme et poursuivre l’aventure en solo.

Mais cela signifiait pour Sébastien seul face au vent et seul pour trouver le punch pour pousser la cadence. « J’avais un peu dur dans les côtes avec des gros cailloux, je ne suis pas un grand habitué de ce type de terrain, venant de la piste et du cross. Mais quand je revenais sur un sol dur et plus plat, je relançais, mes sensations étant meilleures ». Sébastien a apprécié le parcours, très beau et très varié, offrant de beaux panoramas sur la région, mais comportant également pas mal de difficultés. Un parcours ne lui correspondant pas vraiment, l’athlète s’entraînant principalement sur la piste et qui avait d’ailleurs couru un 1500 mètres sur piste la veille et qui prépare un 3000m pour le 1er mai.

« Je me suis néanmoins bien adapté au parcours, en donnant plus aux endroits me convenant mieux, les portions plus roulantes sur bitume, afin de pouvoir encaisser mieux les portions moins adaptées », conclut le vainqueur, qui a bouclé l’épreuve de 10,6 km en 36’03, devant Christopher Van Leendert (36’41) et Cédric Mathieux (37’16). Anaïs Oulukoff s’envole littéralement cette saison, avec une nouvelle victoire en 44’57, améliorant son chrono de plus de trois minutes par rapport à l’an dernier. Aurélien Lefèvre s’est imposé sur le petit parcours de 5,3 km (18’58), après une belle troisième place sur le 29 km la veille à Bouillon. Chez les dames, Angélique Monin a été la plus véloce (24’25).

F.G

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent