Publié le Mercredi 12 Avril 2017 à

Actualité > Monde

Dortmund: le parquet fédéral parle d'un acte terroriste, un des deux suspects a été interpellé, la piste islamiste est "possible"

Avec AFP/Belga/DPA

Le parquet fédéral allemand a annoncé lors d’une conférence de presse qu’un homme a été interpellé ce mercredi, au lendemain des explosions devant le bus de joueurs du Borussia Dortmund qui ont fait deux blessés, dont un joueur du club allemand.


Le bus des joueurs du Borussia Dortmund a été attaqué.

AFP/Ina Fassbender

Le bus des joueurs du Borussia Dortmund a été attaqué.

« Nous pensons que c’est un acte motivé par le terrorisme », a déclaré le parquet fédéral allemand lors d’une conférence de presse à Karlsruhe, ce mercredi après-midi. Un suspect issu de la mouvance islamiste a été arrêté et un autre est toujours en fuite. Leurs appartements ont été perquisitionnés.

«  Les explosifs étaient remplis de bout de métaux. Nous pouvons nous féliciter qu’aucune blessure n’a été plus grave », explique encore le procureur fédéral allemand Frauke Koehler. « Les motifs plus précis de l’attaque ne sont pas encore clairs. Nous avons trouvé trois textes de revendication. La piste islamiste est possible. Les écrits sont analysés à l’heure qu’il est par des spécialistes de l’Islam. »

« Le retrait des avions allemands en Syrie »

Les enquêteurs disposaient, selon les médias allemands, d’une lettre de revendication rédigée « au nom d’Allah » pour les trois explosions qui ont endommagé le bus de l’équipe de Dortmund mardi soir, blessant le défenseur Marc Bartra et un policier. Un acte qui a placé le monde du football en état de choc.

Le courrier cite nommément la chancelière Angela Merkel pour la contribution qu’apporte son pays à la lutte contre le groupe État islamique. Il réclame le retrait de Syrie des avions de combat Tornado allemands et la fermeture de la base militaire américaine de Ramstein, en Allemagne, qui sert notamment au programme de drones militaires envoyés en Syrie.

Si cette piste djihadiste devait se confirmer, elle serait de nature à renforcer l’inquiétude en Allemagne après plusieurs attentats islamistes depuis un an.

Une autre piste, jugée moins sérieuse, mène vers la mouvance d’extrême-gauche « antifasciste ». En attendant, les autorités allemandes ont considérablement renforcé les mesures de sécurité en vue des deux rencontres de Ligue des Champions prévues en soirée dans le pays, à 18h45 entre le Borussia Dortmund et l’AS Monaco, et à 20h45 entre le Bayern Munich et le Real Madrid.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent