Publié le Lundi 13 Mars 2017 à

Régions > Huy-Waremme > Sports

Football (P1): Stockay, nouveau leader, est maître de son sort

Laurent MAES

Alors qu’il comptait 6 unités de retard sur Dison à la reprise, le 5 février 2017, Stockay vient de reprendre le leadership qu’il avait dû abandonner en décembre. Comme au premier tour, les « Rouge et Noir » cartonnent : 24 sur 24 et seulement 2 buts encaissés.


Après trois saisons à Stockay, Jessy quittera l’entité hesbignonne à la fin de la saison.

Après trois saisons à Stockay, Jessy quittera l’entité hesbignonne à la fin de la saison.

Quel superbe championnat ! La saison dernière, on avait eu droit à un cavalier seul de Tilleur, qui avait écrasé la concurrence. Au début de l’actuelle campagne, trois clubs faisaient partie des grandissimes favoris. Chose étonnante, ils répondent tous les 3 présents. Et en surclassement puisque le 4e (Fize) pointe à… 19 longueurs. Les 3 cadors évoluent sur une autre planète et se livrent une lutte sans merci.

Vainqueur de la première tranche, Stockay avait coincé durant le dernier mois de compétition de 2016 en signant un maigre 3 sur 12. Tout profit pour Dison qui, avec 6 unités d’avance pour les fêtes de Noël, semblait lancé définitivement sur la voie du titre. Les résultats des rencontres amicales disputées en janvier n’auguraient rien de bon pour les favoris du président Dalla Costa. Et pourtant… «  Yannick a effectué pas mal de tests durant cette période, notamment contre Liège  », explique Jessy Dionisio, le capitaine du navire. «  L’adversaire, il s’en foutait, il voulait tester une défense à 3. On en a pris 9 et il a abandonné l’idée. Il a aussi testé Serwy en 6. On s’est demandé quoi mais ça a fonctionné. Ensuite, on a eu une grosse remise en question et une grosse discussion tous ensemble. Si un gars avait dit que, avec 6 unités de retard, on ne pourrait pas être champion, il pouvait prendre la porte ! Personne ne s’est levé. Certains ont rigolé de moi quand je disais que c’était possible. Maintenant, c’est moi qui ris. On verra si ce sera toujours le cas dans 6 semaines. On a désormais notre sort en mains. Si on loupe le titre, ce sera donc uniquement de notre faute.  »

Les stats actuelles des Stockalis sont étonnantes. A découvrir dans votre édition sportive La Meuse Huy-Waremme de ce mardi 14 mars 2017 ainsi que sur votre journal numérique.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent