Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Procès Troiano: les plaidoiries auront lieu lundi

belga

Les derniers témoins de moralité ont été entendus jeudi après-midi au procès d’Amédeo Troiano, accusé d’avoir commis le triple assassinat de Visé. Un dernier portrait de l’accusé a été dressé par les membres de sa famille et par ses connaissances. Les débats ont été suspendus et reprendront lundi avec les plaidoiries et le réquisitoire.


Les débats ont été suspendus jeudi et reprendront lundi avec les plaidoiries.

HLN

Les débats ont été suspendus jeudi et reprendront lundi avec les plaidoiries.

Amédeo Troiano est suspecté d’avoir commis les assassinats de Benoît Philippens (36 ans), de son épouse Carol Haid (38 ans) et du filleul de cette dernière, Esteban Counet (9 ans). Ce couple de banquier et leur filleul avaient été exécutés de plusieurs tirs d’arme à feu le 18 avril 2014 à Visé.

Les témoins de moralité ont évoqué la personnalité d’Amédeo Troiano en dressant le portrait d’un homme qui a le cœur sur la main. Selon les témoins, l’accusé est aussi un bon père pour ses enfants. Il était gentil, aimant et jamais agressif.

Au niveau scolaire, Amédeo Troiano avait effectué ses études à Herstal. Il a été décrit comme un étudiant peu sociable, indiscipliné, querelleur, têtu, lent, négligé, peu social, envieux et bavard. Il était sorti de l’école en 1999. Par la suite, il avait effectué une formation en commerce à l’IFAPME de Liège.

Les membres de la famille d’Amédeo Troiano ont répété qu’ils le pensent incapable de commettre les faits qui lui sont reprochés. Ils affirment qu’il est injustement accusé. «J’aimerai bien qu’on trouve le vrai coupable. Benoît Philippens avait peut-être d’autres ennemis. Les enquêteurs ont monté un dossier à charge contre Amédeo Troiano», a soutenu un oncle.

Les amis d’enfance ont également évoqué la thèse du complot monté contre Amédeo Troiano par les enquêteurs. Selon eux, Amédeo Troiano est injustement accusé à tort par un dossier monté exclusivement à charge. «Nous avons l’impression que l’on s’est trompé. Cela ne lui ressemble pas», ont affirmé des amis.

Plusieurs personnes, qui n’ont pourtant pas assisté aux débats, ont proposé le même type d’argumentation en faveur de l’accusé: il n’a pas commis les faits pour lesquels il a déjà été condamné, les enquêteurs ont travaillé exclusivement à charge et les membres de la presse exagèrent lorsqu’ils évoquent les faits mis en évidence par l’enquête.

Certains témoins ont également évoqué les consommations de stupéfiants et d’alcool d’Amédeo Troiano en 2012 avec des individus considérés comme de mauvaises fréquentations. D’autres ont également évoqué des soirées lors desquelles Amédeo Troiano se rendait dans des clubs pour fréquenter des prostituées.

Les débats de la cour d’assises ont été suspendus après les auditions de tous les témoins pour permettre à toutes les parties de préparer leurs interventions. Il n’y aura pas d’audience ce vendredi. Le procès reprendra lundi avec les plaidoiries des parties civiles, le réquisitoire de l’avocat général et les plaidoiries de la défense.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent