Publié le Mardi 14 Février 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

21 millions d'euros pour le nouveau palais de justice à Eupen

Belga

Les travaux ont démarré à Eupen où, d’ici 24 mois, un nouveau bâtiment devrait accueillir le tribunal de première instance, ceux du travail et de la police ainsi que le parquet.


La première phase du chantier, la démolition des bâtiments sis au 2, 4 et 6 de la rue, a déjà commencé. © N.L.

La première phase du chantier, la démolition des bâtiments sis au 2, 4 et 6 de la rue, a déjà commencé. © N.L.

Les travaux de démolition vont bon train sur le Rathausplatz à Eupen, là où étaient situés une partie des bâtiments de la justice eupenoise. «  D’ici maximum 24 mois, un nouveau bâtiment devrait être construit et devrait accueillir le tribunal de première instance, le tribunal du travail, celui de police ainsi que le parquet  », explique Charles Heindrichs, président du tribunal de première instance. Une seconde phase consistera en la rénovation de bâtiments existants. Le montant des travaux est de 21 millions d’euros.

«  C’est une excellente nouvelle pour la justice eupenoise  », se réjouit Charles Heindrichs. «  Depuis 1988, nous occupons des bâtiments provisoires. L’infrastructure, qui était tout à fait acceptable à l’époque, devient largement vétuste et trop exiguë  », ajoute-t-il.

La première phase des travaux a débuté il y a quelques jours. Elle consiste en la démolition des bâtiments existants situés aux numéros 2, 4 et 6 puis la construction d’un nouveau complexe qui abritera entre autres des bureaux et des salles d’audiences. Ces travaux devraient être terminés d’ici 24 mois. La seconde phase, qui consiste en la rénovation des bâtiments aux numéros 8 et 10 devrait alors débuter.

Le nouveau palais de justice devrait permettre de rassembler tous les services de la justice au sein d’une même bâtisse.

«  Alors qu’Eupen est considéré comme un arrondissement judiciaire à part entière, les bâtiments ne sont plus fonctionnels. Les dossiers doivent être déplacés d’un bâtiment à l’autre et l’organisation d’audiences et de l’accueil de personnes qui doivent comparaître n’est pas évident  », selon le président.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent