Publié le Dimanche 5 Février 2017 à

Régions > Huy-Waremme > Sports

Basket (R2) - Les Haneffois ont manqué de conviction

Nicolas Gimenne

Plus encore que l’arbitrage qui ne leur a pas été très favorable en fin de match, c’est peut-être un manque de conviction qui est à l’origine de la défaite des Haneffois contre Nivelles.


Un match n’est jamais gagné avant d’être joué.

S.G.

Un match n’est jamais gagné avant d’être joué.

David Beck avait prévenu ses joueurs et réclamé leur attention pour ne pas encaisser une seconde défaite des œuvres de Nivelles. Le message est-il bien passé ? Sans doute pas assez. Les spectateurs ont vécu une rencontre très spéciale samedi soir. D’abord, Haneffe était convaincu que la victoire devait tomber dans son camp face à un tel adversaire. Et, en début de match, tout semblait indiquer que la victoire serait peut-être aisée. Nivelles avait couché les noms de huit joueurs sur sa feuille de match. Mais seulement six éléments étaient présents. Nivelles ressemblait à un oiseau pour le chat, à tel point que les arbitres ne semblaient pas vouloir siffler trop d’actions litigieuses pour préserver le match. L’arrivée des 7e et 8e joueurs nivellois dans le second quart a modifié la donne. Haneffe, malgré les excellents débuts de Mika Berger et Lucas Fraipont, avait déjà été sanctionné de plusieurs fautes et l’effectif de l’adversaire avait gonflé, laissant présager un tout autre match. Malgré les efforts de Palazy, qui a essayé de maintenir son équipe dans le rythme, Haneffe était dominé au repos.

Dans le 3e quart, les Templiers ont même subi le jeu de Nivelles jusqu’à un écart de 15 points. À cet instant, ils ont manqué de conviction. En froid avec les arbitres, les Haneffois ont perdu les pédales.

Les mots du coach ainsi que ceux de Kevin Palazy, l’homme du match côté Templiers, dans votre édition La Meuse Huy-Waremme de ce lundi 6 février 2017 ainsi que sur votre journal numérique. Egalement, la huitième victoire de Huy chez la lanterne rouge, St-Guibert.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent