4

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Eupen

Coupe de Belgique: les Pandas ont souffert avant de craquer en fin de partie à Zulte Waregem (1-0)

Rédaction en ligne |

Publié le Mercredi 18 Janvier 2017 à


Niasse a fait le show. ©News

Niasse a fait le show. ©News


Un match à suspense. ©Montage SP

Un match à suspense. ©Montage SP

Alors qu’ils n’ont pas encore assuré leur maintien en Division 1, les Pandas souhaitaient créer un nouvel exploit en Coupe de Belgique. Si Niasse a sorti plusieurs ballons chauds avant d’être sauvé par la barre transversale, Coopman a permis aux Flandriens de réaliser une bonne opération en toute fin de partie avant un match retour qui sera décisif.

En se déplaçant à Zulte Waregem, les joueurs d’Eupen étaient conscients qu’ils étaient à 270 minutes de la Coupe d’Europe. Mais les supporters des Pandas qui avaient effectué ce (long) voyage savaient que Zulte Waregem partait favori dans la première manche de la seconde demi-finale. Surtout que Jordi Condom ne bénéficiait pas d’un noyau au complet : Ibrahim Diallo est suspendu, Mouchamps et Radebe (adducteurs) sont blessés, Taulemesse n’était pas repris pour laisser de la place aux Belges. C’était aussi le cas de Monkez, Sanogo, Gnaka, Adi, Al Rawi et Albakri. Blessé et indisponible en décembre, Van Crombrugge faisait son retour dans le groupe.

Disputée sur un terrain gelé, cette joute mettait du temps à démarrer. Les erreurs techniques se succédaient. Le rythme était lent. Bref, le spectacle était de piètre qualité. Qu’à cela ne tienne, plus les minutes défilaient au chrono du stade, plus les visités tentaient d’imposer un pressing constant sur la défense adverse. Les Pandas réagissaient pour leur part en contre.

Il fallait patienter jusqu’à la 20e minute de jeu avant de voir de réelles opportunités de but. Lepoint se retrouvait dans un premier temps devant le dernier rempart adverse, avant de perdre son duel face au Sénégalais. Puis c’était au tour de Blondelle de dévier un centre dangereux en coup de coin. Enfin, les visités mettaient la pression sur un corner, mais manquaient de précision en zone de conclusion.

Quant à l’occasion la plus dangereuse de la première demi-heure de jeu, elle était toujours à mettre au crédit des locaux à la 27e. Il fallait d’ailleurs un arrêt cinq étoiles de Niasse. Le fantasque gardien de but sortait en effet une reprise de la tête de Lepoint. Une tentative d’autant plus chaude que le joueur de Zulte Waregem se trouvait dans le petit rectangle des Pandas !

L’homme de ce premier acte était d’ailleurs le Sénégalais. Le keeper des visiteurs repoussait un tir puissant de Leye avant la pause. Vous l’aurez compris, il n’y en avait que pour les Flandriens endéans les 45 premières minutes de jeu.

Conscients qu’ils devaient offrir un visage plus séduisant, les Eupenois se montraient plus entreprenants après la pause. Sans toutefois se montrer fantastiques en zone de finition… Au contraire de Lepoint, encore lui ! Ce dernier envoyait la balle sur la barre transversale de Niasse à la 57e. Ce qui devait arriver arrivait à la 86e. Coopman profitait d’une erreur de placement de la défense adverse pour ouvrir le score. Un goal successif à un geste technique complètement loupé. Sur ce coup, Zulte Waregem a donc eu de la chance. Et c’est avec ce petit but d’avance que les Flandriens se déplaceront dans deux semaines dans l’antre des Germanophones.

Mardi soir, Ostende et Genk ont partagé l’enjeu dans la première demi-finale aller de la Coupe. Le suspense est donc toujours de mise avant un match retour qui s’annonce véritablement intense. La finale de la Coupe aura lieu le 18 mars au Stade Roi Baudouin. C’est là qu’on connaîtra le nom du successeur du Standard au palmarès de la Coupe, qui décrochera un billet pour la phase de poules de l’Europa League.