Publié le Mardi 27 Décembre 2016 à

Actualité > Partner Zone > SPA SIX HOURS

Fiat 124 Sport Spider (1966 - 1985)

Rédaction en ligne

Présentée au Salon de Turin en novembre 1966, la Fiat 124 Sport Spider est basée sur la 124 berline, mais elle est aussi une authentique voiture de sport abordable dans la lignée de la 1100 Spider de 1954, des 1200 et 1500 B de 1958, des 1500 S et 1600 S de 1961.

Fiat 124 Sport Spidereuropa 1982

Fiat 124 Sport Spidereuropa 1982

Pour dessiner la voiture, Fiat fait appel à Pininfarina, partenaire de longue date de la marque turinoise et nom respecté dans le monde du style automobile. Le modèle reprenait la majeure partie de la mécanique de la 124 berline, mais elle avait été conçue dès le départ avec quelques-unes des meilleures caractéristiques sportives pour l’époque, comme des freins à disque sur les 4 roues avec servo, une barre stabilisatrice Panhard et une boîte de vitesses à 5 rapports, par exemple.

La voiture avait une longueur de 3,97 m et son style extérieur était séduisant, moderne, discret et bien proportionné, sans audace et sans excès pour lui permettre de durer. Les intérieurs étaient aussi soigneusement travaillés avec des sièges ergonomiques, des garnitures en bois et un tableau de bord complet: les instruments comprenaient un compteur, une jauge de pression d'huile électrique, un thermomètre de liquide de refroidissement et un tachymètre électronique ainsi que, plus tard, une montre. Petit détail qui a son importance, sa capote peut être repliée rapidement et facilement à partir du siège conducteur.

Au cours de sa longue carrière, la 124 Sport Spider a été produite à près de 200.000 exemplaires, mais il y en a eu à peine un peu plus de 27.000 vendus en Europe, tout le reste l’étant aux Etats-Unis. Fiat a même cessé de vendre la 124 Sport Spider en Europe entre janvier 1975 et mars 1982, date à partir de laquelle la production est assurée par Pininfarina et plus par Fiat. Il faut donc privilégier les séries fabriquées pour l’Europe identifiables par les numéros de code AS, BS, CS et 124DS (connue sous le nom de Spidereuropa), mais éviter les séries CS1 et CSO adaptées au marché américain (moteurs dégonflés, boîte automatique à 3 rapports, gros pare-chocs, etc.).

Produits à 9.400 unités, les Spidereuropa de Pininfarina offrent en outre une finition intérieure plus soignée et une protection contre la corrosion plus poussée. Plus cossues d'aspect, ces versions disposent aussi d'optiques redessinées, de jantes en alliage et de pare-chocs plus enveloppants. Ils sont en outre équipés d’un moteur 2 litres à injection de 105 chevaux plus sobre, plus docile et plus polyvalent pour un usage fréquent. En outre, les pièces essentielles sont plus faciles à trouver, ce moteur ayant poursuivi sa carrière sous le capot des Fiat Croma et Lancia Thema, entre autres. Evitez les rares (500) moteurs Volumex (VX) très fragiles et très gourmands. Quant aux prix, selon l’état général et l’équipement, il faut compter entre 15.000 et 25.000 euros.

Etienne Visart en collaboration avec Spa Six Hours

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent