Publié le Jeudi 1 Décembre 2016 à

Actualité > Partner Zone > SPA SIX HOURS

Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 (1976-1987)

Rédaction en ligne

Dans la foulée du lancement de la berline Alfetta, en 1972, Alfa Romeo commercialise le coupé Alfetta GTV en 1974 pour prendre la relève de la Giulia GT née en 1963. Ces deux autos ont un point commun, celui d’avoir été dessinées par Giorgetto Giugiaro.

Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0

Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0

Certains se demanderont pourquoi ne parler que de l’Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 et pas des autres versions 1.6, 1.8 et 2.5. C’est tout simple: parce que sur les 137.543 Alfetta GT et GTV produites entre 1974 et 1987, il y en a eu 75.673 à moteur 2 litres, soit plus de 55%. Du coup, les prix sont plus abordables (entre 10.000 et 15.000 euros en moyenne) et les pièces plus faciles à trouver, sans oublier un très bon rapport poids/puissance qui permet d’obtenir un très bon rapport performances/consommation.

Le moteur 2 litres n’apparaît cependant sous le capot de l’Alfetta GTV qu’en 1976 pour remplacer le 1800 de base. Dans un premier temps, il ne fournit que 122 chevaux à 5500 tr/min, mais deux ans plus tard, le bloc en aluminium hérite de 8 chevaux supplémentaires pour atteindre 130 chevaux à 5400 tr/min. Alfa Romeo en profite pour apporter quelques très légères modifications à la voiture, dont l’inscription GTV sur les bouches d’aération arrière uniquement sur les voitures équipées du moteur 2 litres qui n’évoluera plus jusqu’à la fin de la carrière de l’Alfetta GTV, fin 1987. Il faut cependant noter que les versions 2 litres vendues aux USA étaient équipées d’une injection avec variateur de phase pour respecter les normes locales sur les émissions polluantes.

Par ailleurs, 400 exemplaires ont été construits sous le nom de GTV Turbodelta dont le moteur, comme son nom l’indique, est doté d’un turbocompresseur pour porter la puissance à 175 chevaux et homologuer la voiture en Groupe 4 pour l’engager, entre autres, dans divers championnats de tourisme, en circuits et en rallyes. Le point fort de l’Alfetta GTV est la répartition parfaitement équilibrée du poids sur les trains avant et arrière (50/50). Elle a en effet repris à la berline la fameuse transmission transaxle ainsi que la suspension arrière.

Etienne Visart en collaboration avec Spa Six Hours

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent