+

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Eupen

Genk – Eupen (2-0): les Pandas s'inclinent logiquement face à un Leon Bailey dans tous les bons coups

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 19 Novembre 2016 à


© Belga

© Belga

Eupen se déplaçait à Genk pour le compte de la 15e journée de Jupiler Pro League. Les Pandas sont tombés sur plus forts qu’eux et se sont logiquement inclinés 2-0.

Genk a battu Eupen 2-0, samedi, dans le cadre de la 15e journée de la Jupiler Pro League. Un but contre son camp de Diallo (20e) et une réalisation de Pozuelo (39e) ont permis aux Limbourgeois de retrouver le Top 6 au classement. La série de quatre matchs sans défaite d’Eupen a donc pris fin.

Les Pandas restaient sur un bon résultat à domicile face à Saint-Trond (4-2), et plus globalement sur une série de quatre matches sans défaites (8 points sur 12).

Au niveau des statistiques, l’AS Eupen et Genk ne s’étaient affrontés que deux fois : c’était lors de la saison 2010-2011 en D1. Les deux fois, les Limbourgeois s’étaient très nettement imposés. Les Pandas étaient donc prévenus que la tâche allait être compliquée.

Et elle le fut, notamment à cause d’un Leon Bailey dans tous les bons coups du côté limbourgeois. Il voyait une première fois sa belle frappe sortie par un arrêt réflexe de Van Crombrugge sur sa ligne.

Puis il était surtout à l’origine de l’ouverture du score limbourgeoise. Sur le flanc droit, il tentait un centre tendu vers le petit rectangle, que le défenseur eupenois Ibrahim Diallo propulsait dans ses propres filets (1-0, 20e).

Enfin, c’est encore lui qui était à la manœuvre sur le deuxième but genkois. Dans la surface, Bailey armait un tir qui était repoussé par Van Crombrugge avant que le cuir ne lui revienne dans les pieds. Le Jamaïcain perdait ensuite le ballon mais Pozuelo en profitait pour doubler la marque (2-0, 38e).

En fin de première période, Karelis manquait l’occasion d’aggraver le score mais sa reprise sur un centre venu de la droite heurtait le poteau. Le Grec jouait de malchance en touchant une deuxième fois le bois à la 61e minute.

En seconde période, Genk se contentait de gérer son avantage.

Eupen était plus entreprenant en fin de match. Bassey (63e) puis Ocansey (70e) se montraient menaçants, mais Bizot était attentif. Pas de quoi inquiéter outre mesure Genk, qui contrôlait bien le match. Van Crombrugge avait encore l’occasion de faire étalage de ses réflexes en fin de partie, sur une tête de Samatta (88e). La rencontre s’achevait sur un missile de Bassey repoussé par la transversale.

Grâce à cette victoire, Genk réintègre le Top 6 avec 24 points, en lieu et place de Charleroi qui recule à la 7e place (car une victoire de moins). Eupen est 11e avec 15 unités.