Publié le Lundi 3 Octobre 2016 à

Actualité > Belgique

Radars cachés, motards à l'affut, marques des voitures banalisées...: voici les secrets de la police pour vous coincer

F. DE H.

Ouvrez l’œil et levez le pied. Depuis ce lundi 6 heures du matin jusqu’à mardi même heure, les polices du Royaume se sont lancées dans leur marathon de contrôles contre la vitesse excessive, 6e édition. Et méfiez-vous : les radars, bien planqués, changeront de place toutes les heures ou quasi!

On apprend même, à très bonne source, que les policiers de la route ruseront pour vous flasher. Non seulement, ils utiliseront des voitures banalisées équipées de radars mobiles (méfiez-vous des VW Passat, Golf,… de couleur gris foncé, garées sur la bande d’urgence ou dissimulées derrière des branches sur la berme centrale), mais ils changeront régulièrement de place. Toutes les heures ou toutes les heures et demi, ces radars mobiles changeront d’endroit.

La poubelle qui flashe!

Il y aura aussi des radars mobiles dissimulés... dans des poubelles publiques. Les trépieds seront aussi de sortie et la police utilisera aussi les ponts d’autoroute pour prendre de belles images de vous ! La police des autoroutes dispose d’une vingtaine de radars mobiles (2 à 3 par province), auxquels il faut ajouter les radars fixes. Sur les autoroutes wallonnes, il existe 32 boîtiers dans lesquels tournent 16 radars réellement activé.

2 à 3 motards par radar

« A quasi chaque dispositif mobile, seront associés 2 à 3 motards, précise le commissaire Christophe Bruck, directeur des opérations de la police fédérale de la route. En cas d’excès de vitesse grave, les motards seront avertis par leur collègue et intercepteront l’automobiliste en aval, sur une aire d’autoroute par exemple. Un contrôle complet du véhicule sera effectué, un alcootest, etc. En cas d’infraction grave, le parquet pourra décider un retrait de permis de conduire ».

La communauté Coyotte aura beau lancer des alertes, la police tâchera chaque fois d’avoir une longueur d’avance. Rien que pour les autoroutes, ce sont plus de 120 policiers qui devraient être mobilisés.

Vous ne serez pas plus tranquilles sur les routes communales puisqu’on annonce la participation de 114 zones de police locale, soit plus de la moitié des zones puisque notre territoire comprend 187 zones en tout. Au total, ce sont plus de 650 policiers qui seront à vos trousses.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent