Publié le Jeudi 18 Août 2016 à

Sports > Jeux Olympiques

Voici tout ce que vous devez savoir pour comprendre la finale olympique des Red Lions contre l'Argentine

Julie Capelle, avec Gr.I.

Vous souhaitez suivre la finale du tournoi olympique masculin entre l’équipe belge et l’Argentine mais vous ne comprenez rien au hockey sur gazon ? On vous explique les principales règles de ce sport qui monte.


Le Belge Simon Gougnard lors de la demi-finale du tournoi olympique contre le Néerlandais Mink van der Weerden. © AFP/Carl de Souza

Le Belge Simon Gougnard lors de la demi-finale du tournoi olympique contre le Néerlandais Mink van der Weerden. © AFP/Carl de Souza

La folie autour de l’équipe nationale de hockey sur gazon continue de prendre de l’ampleur en Belgique. Les Red Lions sont à une victoire de la médaille d’or et peuvent obtenir le troisième titre olympique belge sur ces Jeux olympiques de Rio (ce jeudi, 22h00, contre l’Argentine). Le sacre est donc attendu par tout un peuple !

Et pourtant, le hockey sur gazon n’est pas encore aussi populaire que le football et certaines règles peuvent parfois paraître déconcertantes pour les non-initiés. Voici quelques réponses à vos interrogations sur ce sport.

> Combien sont-ils sur le terrain ?

Chaque équipe est composée de dix joueurs de champ, d’un gardien et de cinq réservistes. Le nombre de changements est toutefois illimité. Tous ces joueurs sont munis d’un stick possédant une surface plane sur le côté gauche et une surface arrondie sur le côté droit (cela a une importance pour les fautes, cfr. ci-dessous).

> Combien de temps dure un match ?

Un match dure quatre quart-temps de quinze minutes. En cas d’égalité après soixante minutes, on procède aux shoot-out (les tirs au but) : chacun à leur tour, cinq joueurs de chaque équipe partent de la ligne des 23 mètres (le terrain fait 91,40 mètres de long). Ils disposent alors de huit secondes pour marquer face au gardien. En cas de nouvelle égalité, on passe à la mort-subite, comme en football.

> Comment peuvent-ils marquer ?

Pour qu’un goal soit validé, la balle doit être frappée depuis l’intérieur du demi-cercle. Les joueurs peuvent aussi marquer via un penalty-corner, acquis lorsqu’une faute a été commise dans le cercle. La balle est alors donnée de la ligne de fond avec l’obligation de ressortir du cercle avant d’être envoyée vers le but. Quatre défenseurs et le gardien adverses sortent, eux, de leur goal pour tenter de contrer la balle.

Un but peut également être marqué via un corner. Quand un défenseur envoie la balle derrière la ligne de fond, le corner se joue sur la ligne des 23 mètres, perpendiculairement à l’endroit où la balle est sortie.

> Que se passe-t-il en cas de faute ?

Il existe trois fautes majeures en hockey : toucher la balle avec le côté arrondi du stick ; toucher la balle avec son corps (à l’exception des mains, tant qu’elles sont sur le stick) et le jeu dangereux (coup de stick ou mouvement dangereux avec celui-ci, poussée d’un joueur…). En cas de faute, l’arbitre siffle un coup franc, qui se donne à l’endroit de la faute. Un joueur peut alors se passer la balle à lui-même avant de relancer le jeu.

> Pourquoi le gardien peut parfois quitter le terrain ?

Le gardien, qui peut jouer la balle au pied ou de la main dans son demi-cercle, peut également être remplacé par un joueur de champ si son équipe est menée. Ce joueur de champ doit alors porter un maillot de couleur différente pour bien être distingué. Il dispose alors des privilèges du gardien dans son demi-cercle mais peut aussi jouer comme joueur de champ.

> À quoi sert la vidéo ?

Chaque équipe peut faire appel à la vidéo une fois par mi-temps (pour une faute, une balle dans le but, etc.). Elle garde cet appel si elle a raison et le perd si elle a tort. Les arbitres sur le terrain peuvent également faire appel à la vidéo en cas de doute.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent