Publié le Dimanche 14 Août 2016 à

Sports > Jeux Olympiques

Tom Boon ému après le succès des Red Lions contre l'Inde (1-3): "Il y a quatre ans, nous n'aurions jamais gagné ce match"

Laurent Toussaint, à Rio de Janeiro

Le hockeyeur belge a marqué le troisième but des Red Lions face aux Indiens, assurant ainsi un ticket en demi-finale du tournoi olympique.


Tom Boon et les Red Lions profitent de leur victoire. © Photo News/Vasily Fedosenko

Tom Boon et les Red Lions profitent de leur victoire. © Photo News/Vasily Fedosenko

Il est certainement l’un des joueurs les plus émus au moment de rencontrer la presse. Tom Boon a eu besoin d’évacuer et de verbaliser tout ce qu’il avait vécu depuis l’entame du tournoi. Sa blessure, ses doutes, sa souffrance et la joie énorme d’avoir réussi à inscrire ce troisième but synonyme de délivrance pour les Red Lions face à l’Inde. Un exutoire à toutes les frustrations accumulées ces derniers jours. « J’en ai les larmes aux yeux. C’est la quatrième fois que je raconte la même chose mais c’est toujours la même émotion. J’ai senti réellement une immense solidarité dans ce groupe au cours de ces derniers jours. »

> Découvrez toute l’actualité du hockey belge sur Hockey Belgium.

« Nous avons une discussion très importante hier soir (samedi soir). Il y a deux ou trois joueurs qui doutaient, qui pensaient que je n’allais pas pouvoir jouer à 100 % face à l’Inde. Nous avons eu une conversation très ouverte. Nous avons mis cartes sur table. On a dit ce qui allait et ce qui n’allait pas. J’ai dit que je me sentais de mieux en mieux. Ils m’ont fait confiance. Il y a des paroles de certains joueurs qui m’ont touché droit au cœur avant le match. Dans le passé, nous aurions gardé ces tensions pour nous et cela se serait transformé en une frustration sur le terrain. Hier, nous avons juste fait preuve d’une immense maturité comme, aujourd’hui, sur le terrain. Tout le monde est très fier de se battre l’un pour l’autre. Il y a quatre ans, nous n’aurions pas gagné ce match. »

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent