Publié le Mardi 19 Juillet 2016 à

Actualité > Partner Zone > SPA SIX HOURS

Les bons plans : Ferrari 365 GTB/4 Daytona (1968-1973)

Rédaction en ligne

Ferrari 365 GTB4 Daytona

Ferrari 365 GTB4 Daytona

Alors qu’une bonne soixantaine de GT s’affrontent ce week-end aux 24 Heures de Francorchamps, revenons sur l’icône du genre, la célèbre Ferrari 365 GTB/4, mieux connue sous le nom de Daytona en souvenir du triomphe des Ferrari P4 lors des 24 Heures de Daytona en 1967. La Ferrari Daytona est considérée comme un monument dans l’histoire de l’automobile en général et dans celle de Ferrari en particulier. C’est d’ailleurs une voiture très prisée des collectionneurs prêts à débourser plusieurs centaines de milliers d’euros, voire plus d’un million, pour en acquérir une. La Daytona stupéfia le monde de l’automobile d’abord par sa ligne. L’arrière très court et le très long capot effilé composaient, avec une silhouette pure et aérodynamique, un chef d’œuvre. Sa qualité de fabrication et de finition ainsi que sa fiabilité complétaient l’ensemble de ses qualités. Elle succédait à la 275 GTB/4 avec un modernisme surprenant et des performances radicalement améliorées. Le V12 de 4,4 litres développait 350 chevaux réels à 7.500 tr/min. La vitesse de pointe était supérieure à 280 km/h et la voiture atteignait la vitesse de 220 km/h au bout d’un kilomètre départ arrêté. Bref, c’était ce qui se faisait de mieux en 1968, même si la direction était très lourde et si le freinage provoquait quelques sueurs froides par son instabilité. Des pilotes qui l’ont conduite en course l’avaient baptisée le camion… La Ferrari Daytona a été produite à 1.406 exemplaires et a été remplacée en 1973 par la 512 BB avec un moteur placé à l’arrière…

 

Texte: Etienne Visart en collaboration avec Spa Six Hours – Photos: constructeur.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent