Publié le Jeudi 19 Mai 2011 à

Régions > Namur > Sports

Football: qui va monter en P1?

Rédaction en ligne

Une montée, cela ne se refuse pas! Et pourtant, une accession tardive à une division supérieure peut s’avérer risquée pour la saison suivante. Malonne et Schaltin n’en n’ont que faire. Ils sont à 180 minutes, voire plus, de l’élite provinciale.
Malonne est en piste pour rejoindre la P1.

Malonne est en piste pour rejoindre la P1.

Le tour final, les Malonnois y sont habitués depuis des années. Les joueurs de Frédéric Quandt prennent régulièrement l’ascenseur vers la P1 grâce à cette finale du tour final de la P2. Lors de la saison 2006-2007 sous l’ère Luc Dohy, les Namurois avaient pris le dessus sur le Condruzien. Deux ans plus tard, c’est Pesche qui avait cédé contre les pensionnaires du Champs Ha. Le tour final est donc prolifique pour les Malonnois une année sur deux. Un bon signe avant d’accueillir Schaltin ce jeudi soir pour le match aller.

Mais la montée est tout de même synonyme de piège pour les Verts. Les deux saisons de Malonne en P1 le confirment: très peu de victoires et une place de descendant sans discontinuité. Le verdict tardif du tour final complique en effet la construction d’une équipe pour la P1. La plupart des joueurs ont déjà trouvé un club pour la saison prochaine et il ne reste plus grand-chose sur le marché des transferts. Mais à Malonne, on relativise. “ Une montée ne change rien à l’organisation du club ”, explique le CQ Alain Gondry. “ Il n’y a rien de prévu au niveau des transferts si nous montons à l’issue de ce tour final. C’est priorité à notre groupe et on complétera s’il le faut. Nous n’allons pas acquérir un “ nom” pour nous renforcer. Nous n’avons pas les moyens et ce n’est pas dans notre philosophie. Mais l’accession à la P1 n’est pas un cadeau empoissonné. On sait que notre groupe se situe entre les deux divisions.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent