Publié le Vendredi 13 Mai 2011 à

Régions > Namur > Actualité

Commerces: les galeries se vident et agonisent

Rédaction en ligne

Vous n’y passez plus aussi souvent qu’avant. Les galeries du centre-ville sont délaissées par les clients. Les commerçants en souffrent et les désertent peu à peu...

Elles sont peu fréquentées, obscures, sales ou carrément vides. Les galeries du centre-ville de Namur ont beaucoup changé en dix ans, selon les commerçants. “ C’était superbe avant, se désole Régine Docquir, propriétaire du Temple du Fromage, au bout de la galerie Wérenne. Il y avait un monde fou qui venait pour l’épicerie, la boucherie, la boulangerie... Et maintenant, c’est la pire de toutes! ”

En face de la gare, la galerie est sombre et peu accueillante. Régine déplore les vitres obstruées des grandes enseignes voisines, mais aussi les vêtements exposés dehors qui font désordre, ou encore le manque de propreté. Mais la fromagère n’est pas la seule à regretter d’être installée dans une galerie. Place de l’Ange, le passage d’Harscamp se vide à vue d’œil. Dernièrement, quatre boutiques ont définitivement quitté les lieux.

>Retrouvez notre dossier dans La Meuse Namur de ce samedi.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent