6

Univers > Foot > Foot international

Liverpool qualifié au terme d'un duel fou contre Dortmund (4-3): voici pourquoi il s'agissait du match de l'année (vidéos)

Gr.I. |

Publié le Vendredi 15 Avril 2016 à


Toute la joie des joueurs de Liverpool. © Reuters/Darren Staples

Toute la joie des joueurs de Liverpool. © Reuters/Darren Staples

Les fans de ballon rond sont unanimes : quel match fou les supporters d’Anfield Road ont vécu ce jeudi soir en quart de finale retour de l’Europa League. Liverpool est pourtant revenu de 1-3 à 4-3 pour obtenir un billet pour le dernier carré de la C3.

Jürgen Klopp ne semblait pas en croire ses yeux, pas plus que les 45.000 supporters réunis ce jeudi soir pour ce quart de finale retour de l’Europa League entre deux clubs de légende : Liverpool est bien parvenu à se qualifier pour les demi-finales au terme d’un retour incroyable, acté dans les arrêts de jeu par un but de Lovren. Ce match était bien celui à ne pas manquer cette saison…

Un retour digne des grands classiques

Henrikh Mkhitaryan à la 5e minute de jeu, Pierre-Emerick Aubameyang quatre minutes plus tard : les joueurs du Borussia Dortmund semblaient avoir fait le plus dur en marquant par deux fois en seulement neuf minutes de jeu face à Liverpool, dans son antre d’Anfield. Durant ce premier quart d’heure, les hommes de Jürgen Klopp ont vécu un véritable cauchemar, enchaînant les bourdes et les mauvaises passes face à des rivaux allemands bien mieux ancrés dans la surface adverse. La victoire semblait quasiment acquise pour Dortmund si le rythme des Reds ne s’élevait pas quelque peu…

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Et au retour des vestiaires, quelle surprise ! Liverpool semblait enfin avoir retrouvé le chemin du cadre qu’il évitait à tout bout de champ en fin de première période. Les Reds reprenaient confiance en zone offensive, et Divock Origi s’occupait finalement de redonner espoir aux supporters anglais dès la 48e minute. Et malgré une frappe décroisée de Marco Reus pour faire grimper l’écart à l’avantage de Dortmund, les joueurs de Liverpool s’occupaient de réaliser une remontée magistrale dans les 25 dernières minutes, au bout de nombreuses occasions pilonnées face au but de Weldenfeller.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Coutinho à la 66e, Sakho à la 76e et puis, ce centre dans la première minute des arrêts de jeu… Milner, de la droite, plaçait un ballon parfait sur la tête de Lovren, plus haut que la défense de Dortmund, pour tromper Weldenfeller et remettre son équipe sur le chemin de la qualification. Personne ne s’attendait à un tel retour, les travées d’Anfield ont tremblé, les supporters ont vibré… Et pourtant, depuis le début de la deuxième mi-temps, les joueurs de Liverpool ont semblé requinqués, prêts à tout donner pour frapper devant le cadre. Une attitude qui manquait avant la pause.

(Photo : Reporters/Imago Sport)

La hargne de Klopp a fait bouger les lignes

Tout cela grâce à l’entraîneur de Liverpool et ancien coach du Borussia Dortmund, Jürgen Klopp ? Certainement, si on en croit les propos de Divock Origi : « À la mi-temps, Klopp nous a dit de créer un moment dont on parlerait à nos petits-enfants et offrir une soirée spéciale aux supporters ». Et ce moment de grâce est arrivé au terme des nonante minutes… Certes, il y eut des déchets, des passes manquées, des centres ratés. Mais le score est là. Et Klopp en fut un des grands artisans.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

En lançant Allen et Sturridge à l’avant à l’heure de jeu, l’entraîneur allemand a clairement poussé son équipe à bouger vers le but de Dortmund. Ses nombreux cris depuis le banc ont également dû donner une sacrée faim à ses joueurs, qui n’avaient plus le même comportement d’une mi-temps à l’autre. « C’est le genre de moment, en football et dans la vie, dans lequel il faut montrer du caractère. Et mes gars l’ont fait », lançait Klopp en conférence de presse. « C’était plutôt cool à regarder. Et à la fin, les voir revenir face à de tels adversaires et gagner de cette façon, c’était merveilleux. Il faut un peu de chance, bien sûr, mais je pense que tous ceux qui ont vu le match pensent que notre victoire est méritée. Car nous avons eu plus de moments difficiles, nous avons dû montrer de la passion, nous avons dû toujours réagir. Donc oui, c’était difficile… » On veut bien le croire.

(Photo : Reporters/Imago Sport)

Une ambiance comme nulle part ailleurs

Déjà avant la rencontre, le fameux « You’ll Never Walk Alone » de Liverpool résonnait déjà dans tout le stade et offrait un moment émouvant aux supporters. Mais celui chanté après le 4-3 marqué par Lovren avait une saveur encore plus particulière. Même quand Liverpool était mené, les supporters des Reds ont continué à pousser leur équipe et n’ont pas arrêté de chanter, de scander le nom de leurs joueurs, de leur équipe. Alors, imaginez leur réaction au moment du but de la qualification… Certains ont même cru voir un envahissement de terrain se profiler dans les arrêts de jeu tant le public était en furie.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

« Je ne peux pas expliquer, ce n’est pas logique, mais c’était très émouvant », expliquait l’entraîneur du Borussia Dortmund Thomas Tuchel au terme de la rencontre. Il ne pouvait pas mieux décrire ce match : c’était émouvant et on en redemande.

(Photo : Reporters/Imago Sport)