Publié le Mardi 1 Mars 2016 à

Régions > Namur > Actualité

Les Fréro Delavega en concert acoustique pour les élèves de l'Institut Saint-Berthuin à Malonne: "A l'école, j'étais un agité"

Carly Pona

Grâce au concours organisé par Radio Contact, les élèves de l’Institut Saint-Berthuin à Malonne ont eu la chance d’applaudir les « Fréro Delavega » dans leurs locaux ce lundi. Le groupe y a donné un concert acoustique. Les élèves ont chanté en chœur leurs plus grands succès.

Photos

Ce lundi n’était pas comme les autres pour les élèves de l’Institut Saint-Berthuin de Malonne. À 15h, ils ont reçu la visite d’invités de charme : le groupe « Fréro Delvega ».

Mary-Line André, la directrice de l’Institut Saint-Berthuin à Malonne, était fière d’accueillir le groupe français dans son école. Ce concert privilégié, les élèves l’attendaient depuis longtemps. À l’origine, il était prévu le 24 novembre. Mais il a été reporté pour des raisons de sécurité, suite aux attentats de Paris.

Tous les élèves étaient réunis dans le hall omnisports afin d’applaudir les deux musiciens révélés par l’émission The Voice. Avant même qu’ils n’arrivent sur scène, l’ambiance était survoltée. Les deux amis ont chanté six chansons. Ils ont interprété le titre qui les a révélés, « Le Chant des sirènes », mais aussi « Autour de moi » et « Ton visage. »

Jérémy Frérot et Florian Delavega n’ont pas préparé leur prestation acoustique. Ils ont préféré improviser. «  On ne prépare pas ce genre de show, c’est instinctif. On a nos deux guitares et on avise selon la réaction du public. D’habitude, on est accompagné de cinq musiciens  », explique Jérémy.

C’était la première fois qu’ils se produisaient devant autant d’enfants. «  Durant nos concerts, on a quand même l’occasion de rencontrer beaucoup de familles et donc des enfants. C’est quelque chose qu’on aime bien. Nous sommes ravis d’être là. Surtout après avoir vu l’engouement qu’il y a eu autour de ce projet. C’est génial  », déclare Florian.

Ils étaient près de 900 à chanter en choeur les succès du groupe.

Le groupe a un emploi du temps très chargé. C’est la deuxième fois qu’il se produit à Namur. Les deux Français sont venus dans le cadre des Fêtes de Wallonie en septembre dernier. Mais ils n’ont jamais eu le temps de visiter la capitale wallonne. «  Malheureusement, on n’a jamais pu mais on aimerait bien ! On adore voyager grâce à notre musique.  »

Les deux amis sont très différents. Ils se souviennent de leurs années sur les bancs de l’école. «  J ’étais plutôt timide. Je me cachais pas mal pour qu’on ne me remarque pas trop. Au niveau des notes, c’était pareil, j’étais dans la moyenne, je ne faisais pas de vague  », explique Florian.

«  Moi, j’étais un peu plus agité. J’aimais souvent me faire remarquer. Les notes ça montait très fort et ça chutait aussi  », déclare Jérémy.

Le groupe était très proche de son public. Et les élèves le leur rendaient bien en chantant tous les titres qu’ils ont interprété.

Pour terminer le show, les deux amis ont réservé une surprise aux étudiants malonnois. Ils ont chanté « Caroline », de Mc Solaar, au beau milieu du public. Les élèves, en particulier, les filles, étaient aux anges.

En novembre, les élèves de St-Berthuin avaient participé au concours Radio Contact permettant de gagner un concert acoustique privé. Trois écoles étaient en lice : l’Institut Notre-Dame de Charleroi et l’École Saint-Joseph-aux-Champs de Grez-Doiceau. Chacune d’elle avait réalisé une vidéo mettant en scène le titre « Le chant des sirènes ».

Le 20 novembre dernier, les élèves de Malonne ont eu la joie d’apprendre qu’ils avaient gagné le concert. La course était très serrée, seuls une dizaine de votes séparaient les écoles de Malonne et Charleroi. Par solidarité, l’école a décidé d’inviter une délégation des deux autres écoles à assister à l’événement.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent