Publié le Vendredi 26 Février 2016 à

Régions > Liège > Actualité

Liège: Clémentine, défigurée par immolation par son ex-mari, revit et affronte le regard des gens (Photos)

A.MA

Sa vie ne sera plus la même, mais Clémentine en est certaine: son visage « d’avant », elle va le retrouver « en mieux, même ». Son courage et sa volonté impressionnent. Pourtant, il y a 4 mois, son ex-mari a fait irruption dans son appartement, lui a tailladé le visage avant de l’immoler. Après plusieurs opérations, elle a décidé de rebondir, entourée de sa famille et de son petit garçon.

Sur son visage, Clémentine Kiaku Kiangani porte les stigmates de l’horreur. Une insoutenable empreinte avec laquelle cette Liégeoise de 29 ans doit cohabiter depuis plus de 4 mois. Le 12 octobre dernier, David Francesco, son ex-mari, fait irruption dans son appartement. Il lui porte plusieurs coups de couteau au front, avant de lui jeter de l’essence au visage et d’y bouter le feu. Elle éteindra les flammes elle-même, dans sa salle de bain, avant d’appeler les secours !

La jeune femme est restée plusieurs semaines à l’hôpital.

La première fois que la jeune femme a appréhendé son nouveau visage, c’était à travers une porte vitrée. «  J’avais toujours les bandages, on ne voyait pas très bien. On ne peut pas dire que j’ai bien pris la chose mais je ne me suis pas effondrée. J’étais entourée de ma famille. Vous savez, je suis très croyante. Si je suis en vie, ce n’est pas un hasard. Chaque matin, je dis ‘merci’ à Dieu et je sors en rue, j’affronte le regard des gens. Au départ, j’hésitais beaucoup. Mais finalement, ça n’a pas été difficile pour moi de mettre un pied dehors. »

Retrouvez le témoignage poignant de Clémentine dans La Meuse Liège de ce 26 février.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent