Publié le Samedi 20 Février 2016 à

Régions > Namur > Actualité

René Tonneaux, le comptable fuyard, détournait de l'argent depuis 10 ans: un véritable arsenal de produits de luxe retrouvé lors des perquisitions

G.Barkhuysen et J.Maghe

Comment un comptable peut-il, durant 10 ans, détourner des millions sans attirer l’attention ? Cinq jours après avoir été coincé par ses supérieurs hiérarchiques, Tonneaux est toujours introuvable. Les enquêteurs n’excluent pas de possibles complicités en interne. Avec sa femme, le comptable semblait apprécier les objets de luxe !

Exclusivité Sudpresse

Dans les couloirs de l’Office wallon des déchets, c’est la stupéfaction. «  C’était un agent super-discret  », nous explique l’un de ses collègues. «  Sa porte était toujours fermée. Et il n’avait pas le profil d’une personne qui détournait de l’argent.  »

Son profil, c’est justement toute sa force. 64 ans. Petite moustache, allure classique et sérieuse. Cheveux grisonnants. On est loin des stéréotypes entourant les gangsters qui parviennent à réaliser des coups à deux millions d’euros.

Pour rappel, celui-ci est suspecté d’avoir détourné de l’argent public sur son compte personnel. En charge des paiements des subsides aux intercommunales à l’OWD, il avait accès aux comptes bancaires de l’organisme public. S’il effectuait bien les paiements demandés, il en profitait aussi pour se verser de l’argent sur compte personnel.

Depuis le 1 er  janvier 2013, c’est près d’un million d’euros qui ont été versés en une trentaine de virements bancaires différents. Et d’après nos informations, il aurait pratiqué de la sorte depuis 2006. Pour un montant qui avoisine désormais les deux millions d’euros.

Où est ? «  Il pourrait être aussi bien dans un hôtel en bord de Meuse qu’à l’étranger. Nous pouvons comprendre qu’il y a d’autres priorités au niveau international », nous lance le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq. «  Nous effectuons toute une série de contrôles et l’individu a été signalé aux forces de police qui contrôlent les frontières de l’espace Shenghen.  »

Des produits de luxe

Selon nos informations, les enquêteurs ont perquisitionné le domicile du suspect et celui de sa fille. Ils y ont découvert un véritable arsenal de produits de luxe. Dans la maison de René Tonneaux, il y avait notamment une série impressionnante de sacs Louis Vuitton. On a également retrouvé un sac Hermès d’une valeur de 7.000€ ou encore par dizaines, des ballotins de chocolats Pierre Hermé vendus 60€… pour 50 grammes. Chez sa fille, une cinquantaine de sacs ont également été retrouvés. Les Tonneaux semblaient donc mener la belle vie. Son épouse a été placée sous mandat d’arrêt pour blanchiment.

Retrouvez toutes nos informations sur cette folle cavale dans nos éditions du jour, ou sur notre support numérique.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent