Publié le Mardi 9 Février 2016 à

Régions > Liège > Actualité

Elie, 77 ans, avait perdu sa voiture dans Liège... en décembre: grâce à Sudpresse, il vient de la retrouver!

Romain Goffinet

Le 22 décembre dernier, Élie, 77 ans, de Paliseul (province de Luxembourg), devait se rendre au centre de Liège. En chemin, il se perd et se gare dans une rue dont il ignore le nom. Il continue son périple en bus jusqu’à la place Saint-Lambert. Mais au moment de regagner sa voiture, plus moyen de se souvenir où il l’a garée.

Désespéré après plusieurs semaines de recherches, il a fait appel à Sudpresse. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! Et pourtant : avec l’aide de la police et un peu de chance… nous l’avons retrouvée !

L’histoire commence quelques jours avant Noël. Élie doit se rendre de Paliseul à Liège, place Saint-Lambert, pour répondre à une convocation de la cour d’appel dans une histoire de recouvrement de dettes. Stressé par cette affaire et par le trajet qui l’attend, Élie prend la mauvaise direction et se retrouve mal embarqué, allant vers Maastricht au lieu de Liège-centre. Il fait alors demi-tour et se retrouve sur un boulevard. Lui qui vient d’un petit village paisible au fond de l’Ardenne, c’est la panique. Il doit affronter les coups de klaxons, les appels de phares, les poids lourds qui le collent, les conducteurs pressés…

Une rue au hasard

Excédé, perdu, il bifurque dans une rue au hasard, qui lui semble plus calme. Il se gare, reprend ses esprits. Puis se rend au premier arrêt de bus, pour rejoindre la place Saint-Lambert. Mais au moment de regagner sa voiture, au sortir du tribunal, en début de soirée, plus moyen de se souvenir du nom de la rue où il s’est garé.

«  Je savais juste que ce n’était pas dans le centre de Liège, que c’était un peu en dehors de la ville  », croit-il savoir. Il prend un taxi, tourne autour de la ville, en vain. La nuit tombe. Il se rend à la police, tourne encore et encore avec les policiers. Mais toujours aucune trace de son véhicule. Désespéré, il finit par rentrer chez lui… en taxi. «  En train, pour retourner chez moi, c’est le parcours du combattant  ».

Le surlendemain, Élie retourne en taxi à Liège, avec l’espoir un peu fou qu’il finirait bien par tomber sur sa voiture. Mais, une fois encore, il fait chou blanc. Coût total des opérations : plus de 2.000 euros !

Pendant plus d’un mois, Élie déprime. Paralysé sans sa voiture, il broie du noir, fini par penser qu’il ne la retrouvera jamais. Ne songe même plus à relancer la police. Cloîtré chez lui avec son chat, il tourne en rond.

Et puis, un jour, arrive la bonne idée. En lecteur assidu des journaux du groupe Sudpresse, Élie pense à contacter notre rédaction, via un courrier de quatre pages écrites à la main. «  Je vous remercierai jusqu’à la fin des temps si vous pouviez retrouver ma voiture  », écrit-il. Sensibles à son appel à l’aide, nous avons passé quelques coups de fil… et nous avons fini par retrouver sa voiture !

Une histoire à lire dans nos éditions de ce mardi ou via notre liseuse numérique

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent