Publié le Lundi 1 Février 2016 à

Régions > Namur > Actualité

Drame à la police de la route de Daussoulx: Thierry Paquet, 47 ans, a mis fin à ses jours, avec son arme de service, devant un collègue

Lionel Georges

Les policiers namurois étaient sous le choc, ce week-end: l’un des leurs, un collègue, un ami, Thierry Paquet, a mis fin à ses jours avec son arme de service, vendredi soir, dans les locaux de la police des routes à Daussoulx (WPR). Il a posé ce geste devant un collègue qui a tout fait pour le raisonner.

Exclusivité Sudpresse

Thierry Paquet laisse une épouse et trois garçons.

Facebook

Thierry Paquet laisse une épouse et trois garçons.

La douleur, vive, le disputait à l’incompréhension, ce week-end parmi les policiers namurois. Et plus particulièrement ceux de la police de la route de Daussoulx (WPR). Leur collègue et ami, Thierry Paquet, a mis fin à ses jours, dans les locaux de cette section de la police fédérale, avec son arme de service, dans la nuit du vendredi au samedi.

L’homme, originaire de Havelange et apprécié de tous d’après les témoignages recueillis, avait 47 ans: un mari aimant, père de trois jeunes gaillards, amateurs de football.

Très peu de collègues, d’amis ont désiré faire de commentaires sur ce drame, trop émus pour s’exprimer. Ceux qui l’ont fait nous décrivent un bon vivant, un homme jovial, «un policier extra et sans souci», mais aussi un grand sportif. Autant d’éléments qui rendent ce drame encore plus inacceptable pour ses proches et amis. «Surtout que je l’ai vu vendredi après-midi et je n’ai rien remarqué. Jamais, je n’aurais pensé à cela», nous confie-t-on.

Ce douloureux événement est d’autant plus insupportable qu’un collègue de Thierry Paquet, présent dans les locaux au moment du drame, a tout fait l’empêcher de poser son terrible geste. En vain…

Découvrez l’intégralité de ce dramatique fait divers dans les colonnes de Sudpresse ce lundi 1er février ou à consulter via nos supports numériques.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent