Publié le Samedi 9 Janvier 2016 à

Régions > Verviers > Actualité

Cinq réfugiés du camp d'Elsenborn à la rue: ils avaient été impliqués dans une bagarre

M.V.

À la suite d’une récente et importante bagarre qui s’est déroulée dans l’enceinte du centre Fedasil d’Elsenborn, cinq réfugiés irakiens ont été expulsés pour une période de 30 jours. La commune ne pouvant et ne voulant pas les accueillir, ils se retrouvent à la rue !


Khamers, Sadik, Ahmed et Omar, quatre des cinq réfugiés expulsés.

Cl.D.

Khamers, Sadik, Ahmed et Omar, quatre des cinq réfugiés expulsés.

Ce vendredi matin, quatre des cinq réfugiés expulsés à la suite de cette bagarre, Khamers (25 ans), Sadik (34), Ahmed (26) et Omar (23) se sont installés dans le hall d‘accueil de la maison communale de Butgenbach, la commune où se trouve le centre d‘accueil Fedasil d‘Elsenborn. Ils étaient accompagnés par Alain Houart, 71 ans, bénévole enseignant le français langue étrangère au centre d‘Elsenborn et ancien magistrat du parquet de Verviers.

Alain Houart s‘est ému de la situation de ces réfugiés temporairement expulsés. «  La sanction prise par l‘autorité du centre est tout à fait légale et je ne la conteste en aucune manière  », tient-il à préciser d’entrée de jeu. «  En revanche, ce qui est plus interpellant, c‘est que ces gens n‘ont aucun endroit où aller et franchement, on ne peut pas les laisser dehors par un temps pareil  ».

Davantage d’informations dans La Meuse de ce samedi 9, à lire en format PDF, en cliquant ici

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent