Publié le Jeudi 15 Octobre 2015 à

Régions > Liège > Actualité

La démolition de la moitié de l'ancienne place des Guillemins va débuter après la Toussaint

Luc Gochel

Ça y est, les premières démolitions du vaste projet immobilier des Guillemins vont commencer le 9 novembre prochain, juste après la semaine de la Toussaint. Trois mois de démolitions, deux ans de travaux, et 15.000 m² de nouveaux bureaux vont sortir de terre.

14 bâtiments (en vert) seront démolis au coin de la rue et de l’ancienne place des Guillemins.

Bureau Buol

14 bâtiments (en vert) seront démolis au coin de la rue et de l’ancienne place des Guillemins.

C’est le groupe liégeois Circus qui porte le projet. Année après année, la salle de jeux de la place des Guillemins a en effet racheté les sept immeubles voisins pour proposer aujourd’hui un gros projet immobilier.

Il y aura surtout des bureaux, mais également un hôtel, des commerces et quelques logements. Récemment, le groupe a obtenu le permis d’urbanisme et la démolition peut désormais commencer.

« Elle débutera juste après la semaine de Toussaint, confirme Jean-Marie Léonard, un des deux patrons du Groupe Circus. 14 bâtiments doivent être rasés sur une superficie de 4.763 m² . »

Juste à côté de l’hôtel Husa-La Couronne (non prévu dans la démolition), cela concerne le café Undergound, le Quick (et le Circus à l’étage), le café New Century, la Brasserie du Midi qui fait le coin et, côté rue des Guillemins, l’hôtel Métropole, l’hôtel des Nations, deux sortes de garage et le restaurant Le Duc d’Anjou. Ainsi qu’une série de petits bâtiments situés à l’arrière.

Les travaux de démolition devraient durer trois mois. « Mais nous avons insisté auprès de l’entreprise, ils devront éviter au maximum les nuisances vis-à-vis du voisinage, reprend M. Léonard. Que ce soit en matière de bruit, mais également de poussière et d’évacuation des débris.  »

Une étape embêtante bien sûr, mais qui permettra d’éliminer ce qui était devenu un chancre, attirant les vandales et les SDF et qui donnait une mauvaise image au quartier.

Quant à la location des futurs 15.000 m² de bureaux prévus, elle va bon train. « Nous avons déjà des signatures pour 5000 m², reprend le promoteur. 5000 autres devraient tomber dans les trois mois à venir et je n’ai aucune crainte pour les 5000 restants, plusieurs sociétés attendant le début du chantier avant de se décider. »

Peut-on déjà connaître les noms des futurs locataires ? « Non car c’est leur communication, mais ce sont des sociétés du domaine des banques, assurances et réviseurs d’entreprises. Elles se trouvaient trop à l’étroit dans leurs locaux actuels ou préféraient des nouveaux bureaux, extrêmement bien situés. »

Et quels commerces sont prévus aux rez-de-chaussée ? « Le Quick reviendra c’est sûr. Il y aura aussi une ou deux tavernes et une surface alimentaire.  »

Après la démolition, les travaux devraient durer 18 mois avec l’ouverture prévue fin 2017.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent