Publié le Jeudi 4 Décembre 2014 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Meurtre de Béatrice Berlaimont: les parents déçus par les réponses des enquêteurs, le sac du rôdeur intrigue

Q.D., F.J., N.LD

L’enquête sur la mort de Béatrice se poursuit. Dans une grande discrétion, comme exigé par le juge d’instruction Langlois. Elle s’annonce longue et difficile. Notamment pour les parents qui n’obtiennent pas plus d’informations pour l’instant.


Béatrice Berlaimont

DR

Béatrice Berlaimont

Deux jours après la découverte du corps sans vie de Béatrice Berlaimont, lundi dans les bois de Sesselich, tous ceux qui, de près ou de loin, ont suivi cette affaire, s’attendaient à des explications sur les circonstances et les causes de la mort de la jeune fille. Il n’en fut finalement rien, les questions restant quasiment sans réponse…

« Les parents ont le sentiment d’en apprendre plus via les journaux »

Ce qui est clair, par contre, c’est que le black-out décrété par le juge Langlois s’applique à tous, y compris les parents de la victime. Ceux-ci sont pourtant, très logiquement, en demande de réponses à leurs questions. Qu’ils ont pu poser lors d’une rencontre avec des enquêteurs ce mercredi. Une entrevue qui, selon ce que nous avons pu en apprendre, s’est avérée décevante. «  Les parents ont parfois le sentiment d’en apprendre plus via les journaux que par les sources officielles  », commente une personne très concernée par le dossier.

Comme nous le révélions aussi, ce rôdeur en treillis militaire portait un sac, du genre sac scolaire qu’aiment les ados. On sait que lors de sa disparition, Béatrice avait avec elle un sac de ce genre. Un parallèle qui semble intriguer les enquêteurs.

> Notre dossier complet sur les suites de l’enquête à lire dans nos éditions papiers et numériques de ce jeudi.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent