39

Univers > Foot > Diables Rouges

Parking, prix des frites...: c'est la grogne chez les supporters des Diables! Certains sont arrivés au stade... à la mi-temps! (vidéos)

Dossier de Michael Franken et Cédric Baufayt |

Publié le Vendredi 14 Novembre 2014 à


Illustration

Photo News

Illustration

C’est la grogne chez les supporters ! En cause, notamment: le prix plutôt élevé des paquets de frites ou de la bière. Mais aussi, et surtout n’ayons pas peur des mots, le gros bordel pour accéder au Parking C, le principal lieu de rassemblement des supporters.

Mercredi, pour la réception de l’Islande, certains supporters sont arrivés au stade… à la mi-temps ! Et c’est la politique de prix qui est pointée du doigt. Jusqu’il y a peu, il fallait débourser 5 euros pour se parquer. Mais depuis octobre, le prix est passé à 6 euros. Une petite augmentation qui pouvait être anodine, mais qui a eu de lourdes conséquences. « Avec une telle somme, il faut rendre de la monnaie sur des billets de 10, 20 ou 50 euros. Ça peut paraître con, mais ça prend du temps. Et de longues files se sont formées», peste Frédéric Bach, responsable du club de supporters « Diabolux ». Résultat : il est arrivé au stade, alors que la rencontre était déjà vieille de 25 minutes. « En plus, les personnes au guichet prenaient tout leur temps… Je crains le pire pour le match de dimanche, puisque Stromae sera en concert au Palais des Expos ! ».

De plus, pas de Bancontact ! Les spectateurs ont été obligés de marcher à pied pour aller à un distributeur, puis revenir au parking pour payer ! Quelle perte de temps. A voir en vidéo dans ce reportage de la RTBF.

L'Union belge de football reconnaît qu’il y a eu de nombreux problèmes d’accès, mais précise qu'elle n'est pas responsable du prix. C'est le gestionnaire du parking de Brussels Expo qui décide du montant. "Oui, nous avons constaté, mercredi, des arrivées tardives, mais ce n'est pas imputable à la tarification", se défend Marina Bresciani, de Brussels Expo. "Il y avait des files habituelles sur le ring, et nous avons aussi dû faire face à des supporters déjà énervés, ce qui a compliqué la fluidité des arrivées entre 20h30 et 21h". Elle rappelle également que c’est normal de payer pour un parking. Et que la problématique de la mobilité à Bruxelles n’est pas neuve.

Il n’empêche : des supporters qui arrivent à la mi-temps, ce n’est pas normal. « Nous allons procéder à un débriefing et analyser les problèmes de mercredi », rassure Pierre Cornez, porte parole de l’Union belge. « On veut améliorer la fluidité, et ce, dès ce dimanche ! Des mesures seront donc prises, croyez-moi». Un conseil tout de même : ne partez pas trop tard dimanche…

Pierre Cornez insiste aussi : « Comparez avec un concert de U2, par exemple : la place coûte 100 euros et les frites sont au même tarif que chez nous. Et il ne faut pas oublier que les Diables, c’est un beau produit, et c’est la 4 ème  équipe au classement FIFA. Mais de manière générale, il n’y a pas une volonté, de la part de l’Union belge, d’augmenter les prix du parking ou de la bière ».

La polémique sur les prix des frites, de la bière ou des places est à lire dans notre dossier d’une page, à découvrir dans nos éditions de ce vendredi